Actuellement

Titre

Artiste

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.


Le Tour de France

Le Tour de France 2019 comporte 21 étapes sur 3 480 kilomètres courrus par 22 équipes cyclistes. Sur les routes pédaleront 176 coureurs de 30 nationalités, dont 37 Français.

Le grand départ aura lieu à Bruxelles en hommage au cinquantenaire de la première victoire sur le Tour d’Eddy Merckx.

Durant la course, les coureurs sont géolocalisés grâce au trackers apposés sur les vélos.

En 2003, le Tour de France a fêté ses 100 ans. C’était en fait la 90ème édition, car il n’a pas eu lieu durant les deux guerres mondiales.

L’américain Lance Armstrong a remporté sept fois cette épreuve. Mais il a été déstitué de ses titres en raison de dopage.

LES DIFFÉRENTES COURSES

Les prologues : ce sont des petites courses de quelques kilomètres disputées au début du Tour.

Les classiques : ce sont des étapes qui relient deux villes sur une journée.

Les contre-la-montre : les coureurs partent un à un. Ils doivent rouler le plus vite possible sur le même parcours.

UN PEU D’HISTOIRE

1902 : deux journalistes, Géo Lefebvre et Henri Desgrange créent le Tour de France et entrent dans l’histoire.

1903 : le 1er juillet, soixante coureurs s’élancent pour le premier Tour de France pour six étapes et un total de 2 428 kilomètres. Certaines épreuves comme Montgeron/Lyon atteignent 467 kilomètres. Les coureurs partent en fin d’après-midi et roulent toute la nuit. Le premier vainqueur de l’épreuve, Maurice Garin, empoche 3 000 Francs anciens. Ce premier départ se déroule devant le café Au Réveil Matin situé à Montgeron (dans l’Essonne).

1904 : la deuxième épreuves est émaillée de nombreux incidents. Des coureurs trichent en semant des clous, en empruntant des raccourcis ou en prenant le train. Le Tour a failli s’arrêter à jamais.

1905 : premières ascension en montage avec le col du ballon d’Alsace (Vosges) et du col Bayard (Alpes).

1909 : c’est l’arrivée des premières équipes. Auparavant les coureurs participaient à titre individuel.

1913 : Eugène Christophe casse la fourche de son vélo. Il parcourt quinze kilomètres avec son vélo sur l’épaule. Dans un village, un forgeron répare son vélo. Eugène Christophe terminera l’épreuve à la 7ème place.

1919 : apparition du maillot jaune qui permet de reconnaître au premier coup d’oeil l’homme de tête.

1928 : après avoir cassé son vélo, le luxembourgeois Nicolas Frantz fini les 100 derniers kilomètres sur un vélo de femme.

1929 : la radio fait ses premiers reportages sur le Tour.

1930 : c’est le début de la caravane publicitaire inventée par des grandes marques pour promouvoir leurs produits.

1951 : les caméras de télévision suivent le Tour de France.

1952 : création du maillot du meilleur grimpeur.

1967 : mort du coureur britannique Tom Simpson sur les pentes du Mont Ventoux (Vaucluse), victime d’un malaise cardiaque. Pour la première fois on parle de dopage.

1968 : les premiers contrôles antidopages sont effectués.

1969 : un jeune belge, Eddy Merckx, participe à son premier Tour. Il gagnera au total 250 courses.

De 1903 à 1967, l’arrivée se déroule au Parc des Princes, de 1968 à 1974 à Vincennes. En 1974, le journaliste Yves Mourousi suggère au Président de la République de l’époque (Valéry Giscard d’Estaing) que l’arrivée se fasse sur les Champs-Elysées.

1983 : le vainqueur du Tour est le français Laurent Fignon âgé de 22 ans.

LES DIFFÉRENTS MAILLOTS

Le maillot jaune : il est porté par le meilleur coureur au classement individuel au temps. Il est attribué au coureur le plus rapide qui est en tête du Tour.

Le maillot vert : il est porté par le meilleur coureur au classement individuel par points.

Le maillot blanc : il est porté par le meilleur jeune coureur (il doit être âgé au maximum de 25 ans).

Le maillot à pois rouges : il est porté par le meilleur grimpeur (celui qui franchit en premier les côtes et les cols).

QUELQUES CHIFFRES

– Aujourd’hui, les vélos des participants pèsent en moyenne 8 kilos contre 13 kilos en 1903. Les cadres sont en aluminium, en carbone ou en titane. Ces vélos peuvent avoir 8, 9 voir parfois même 10 vitesses.

– 18 millions de cadeaux publicitaires sont donnés à 15 millions de spectateurs via la caravane publicitaire, composée de 170 véhicules. Soit un cortège de 12km de long, animé par 600 personnes..

– 42 000 bidons d’eau et de sodas, 8 400 musettes (barres céréales, sandwiches) sont distribués aux coureurs.

– 2 800 panneaux sont apposés sur les points dangereux, chaque jour.

– Environ 4 000 mètres de barrières sont déposés au départ et à l’arrivée de chaque étape.

– 2h49 : c’est le plus grand écart entre le premier et le second. C’était en 1903.

– 5 745 : c’est le nombre de kilomètres parcouru en 1926. C’était le plus long tour de France de l’histoire.

– 25,68 km/h c’est la moyenne horaire réalisée par Maurice Garin en 1903. En 2002, Lance Armstrong roulait en moyenne à 42,17 km/h.

– A ce jour, Henri Cornet reste le plus jeune vainqueur du Tour de France. Il est en effet âgé de 19 ans, 11 mois et 20 jours.

LES ACCOMPAGNATEURS

Les véhicules rouges sont les voitures officiels (le directeur de l’épreuve, le directeur sportif, les commissaires de course, l’assistant de direction).

L’ALIMENTATION DES CYCLISTES

Les repas commencent avec des crudités (carottes râpées, tomates, salade…) ou des légumes cuits à la vapeur.

Ils mangent beaucoup de féculents (des pâtes, des pommes de terre, du riz), de la viande blanche et du poisson.

Sans oublier, les laitages, des fruits et des gâteaux secs.

LES GRANDS VAINQUEURS

Lance ARMSTRONG (USA) Vainqueur en 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004 et 2005.

Miguel INDURAIN (ESP) Vainqueur en 1991, 1992, 1993, 1994 et 1995.

Greg LEMOND (USA) Vainqueur en 1986, 1989 et 1990.

Bernard HINAULT (FRA) Vainqueur en 1978, 1979, 1981, 1982 et 1985.

Laurent FIGNON (FRA) Vainqueur en 1983 et 1984.

Bernard THEVENET (FRA) Vainqueur en 1977 et 1975.

Eddy MERCKX (BEL) Vainqueur en 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974.

Jacques ANQUETIL (FRA) Vainqueur en 1957, 1961, 1962, 1963 et 1964.

Louison BOBET (FRA) Vainqueur en 1953, 1954 et 1955.

Fausto COPPI (ITA) Vainqueur en 1949 et 1952.

Antonin MAGNE (FRA) Vainqueur en 1931 et 1934.

André LEDUCQ (FRA)Vainqueur en 1930 et 1932.

Nicolas FRANTZ (LUX) Vainqueur en 1927 et 1928.

Ottavio BOTTECCHIA (ITA) Vainqueur en 1924 et 1925.

Philippe THYS (BEL) Vainqueur en 1913 et 1914.

Lucien PETIT-BRETON (FRA) Vainqueur en 1907 et 1908.

Maurice GARIN (FRA) Vainqueur en 1903.